Le recrutement des délégués au cœur du parlement des territoires

Le parlement des territoires d’Harmonie Mutuelle s’est réuni le 30 novembre 2017 avec, au cœur de ses débats, la question essentielle de la réussite du recrutement des délégués en 2019.

Mis en place en début d’année 2017, le parlement des territoires regroupe quatre élus de chacun des territoires d’Harmonie Mutuelle, dont leurs présidents, et les membres du conseil d’administration. Pour sa seconde session annuelle, le parlement a choisi de débattre de l’une des priorités de la feuille de route politique de la mutuelle : le renouvellement des délégués en 2019. Un sujet abordé dans un nouveau format avec une identité visuelle dédiée, une disposition en hémicycle, des intervenants extérieurs, des vidéos témoignages pour faire de ce rassemblement de plus de 200 personnes une vaste agora.

Quels enjeux et quels outils ?

Accueillis par Bernard Dif, président du parlement des territoires, les élus ont été tour à tour confortés par Marie-Thérèse Berder, vice-présidente d’Harmonie Mutuelle sur l’importance de leur rôle en proximité, sensibilisés aux enjeux du renouvellement par le secrétaire général Dominique Salabert et informés par Roland Sturmel, administrateur, des outils déjà mis en place.
Catherine Touvrey, directrice de la mutuelle, est par ailleurs intervenue pour rappeler que le projet politique et le projet managérial n’était qu’un seul et même projet : celui de la mutuelle.

Comment recruter 2019 délégués ?

Une dizaine d’élus – en présentiel et en vidéos – ont ensuite été invités à s’exprimer sur les initiatives et les actions menées sur leur territoire respectif et à faire part de leurs réussites, leurs difficultés et leurs interrogations. Si le recrutement est bel et bien enclenché, il s’avère difficile de recruter certains profils, notamment des délégués issus du monde de l’entreprise. Pour y parvenir, de nouveaux types d’événements doivent être mis en œuvre et un nouveau mode de militantisme proposé. Un constat partagé par Timothée Duverger, maître de conférences associé à Sciences Po Bordeaux, spécialiste de l’économie sociale et solidaire, et Sophia Lakhdar, présidente de l’association Bio Consom’acteurs.

Stéphane Junique a conclu cette journée après l’intervention de Serge Brichet, président de la MGEFI et de la nouvelle commission animation territoriale du Groupe VYV, venu s’exprimer sur la proximité au sein du Groupe VYV. Le président d’Harmonie Mutuelle a indiqué qu’il comptait sur l’ensemble des élus pour réussir le renouvellement des délégués, ce qui permettra de consolider le socle militant de la mutuelle et de s’engager plus fortement dans la solidarité et la citoyenneté.